Nov 282019
 

Dernière étape de mon camino 2019.

Salamanca est une ville magnifique.

Quelques stats:

509km en 14j de marche.

2.5 jours de pluie

6 étapes de plus de 40 km

40km en sandales Crocs Swiftwater mesh. J’en aurais fait plus s’il n’y avait pas les autres chaussures lourdes à porter. Je crois que ça va être mes prochaines chaussures de randonnée. À continuer de tester…

2 ampoules. 1 bizarre le deuxième jour mais qui n’a pas gêné. Une deuxième au talon après 11km en Crocs, percée le soir et oubliée.

Nov 272019
 

Café matinal pris en compagnie du padre Blas. J’ai fait de belles rencontres avec les hommes qui vivent temporairement ici pour aider Blas. Une belle ambiance.

La météo annonçait un risque de pluie qui ne s’est pas matérialisé. Petite étape, sinon c’était une étape de 52km pour Salamanque.

Passage par le plus haut point du parcours, pico de la dueña 1151.

Nov 262019
 

Pluie et vent prévus.

Les 10 premiers km dans un air humide. Puis pluie juste à l’entrée de Baños de Montemayor. Je m’arrête dans un café et je range mes chaussures dans le sac à dos et sors mes sandales. 34km en short et sandales et les pieds vont super bien.

Adieu Extremadure, Bonjour Castille et Léon.

Encore beaucoup de bornes de distances romaines sur le tracé historique de la via de la plata.

Arrivée à l’auberge paroissiale du padre Blas qui héberge les pèlerins depuis plus de vingt ans et qui a fait beaucoup pour la via de la plata.

Nov 222019
 

Nuit fraîche mais sans problème.

Journée en deux temps.

Beaucoup de pluie le matin. J’ai fait l’erreur de ne pas appliquer mon plan B, à savoir short et sandales. Pantalon et chaussures bien au sec dans le sac. Au bout de 30 minutes, le pantalon colle aux jambes, au bout de 2h, les chaussettes sont bonnes à essorer lol.

Arrivé au km 26, Valdesvalor avec son auberge, pluie torrentielle, je m’arrête auj’hésite à continuer ou pas. Le temps d’un café, le soleil sort, le ciel est bleu et le vent sèche rapidement. Je rajoute un 11km facile pour terminer l’étape. Je laisse là-bas mes compagnons, notamment Maxim qui m’avait rejoint au café.

Je quitte les chaussures qui font floc floc pour mes sandales. Quel bonheur! Les semelles et chaussettes accrochées au sac et les chaussures aux mains pour sécher je repars léger, profitant du soleil.

Tout est presque sec en arrivant.

Arrêt au supermarché, un bénévole qui était là pour une banque alimentaire reconnaît le pèlerin et vient très gentiment me parler, me donner des infos et s’assurer que tout va bien. Il en est à 27 caminos. Vraiment un très gentil monsieur, une autre belle rencontre du camino.

Ce soir, luxe d’une chambre privée avec chauffage.

Nov 212019
 

La pluie annoncée s’est faite plutôt discrète. Chemin facile. Bel aqueduc à la sortie de la ville.

Puis barrage romain.

Nuit à la casa de la misericordia, esclavos de María y de los pobres.

Établissement qui s’occupe des nécessiteux (75 pensionnaires) et qui héberge les pèlerins.

Repas communautaire bien sympathique.

Nov 192019
 

Journée agréable, sans vent, entre oliviers et vignes.

Puis 27 km de voie romaine, tout droit, tout droit, au milieu de nulle part.

Arrivée à Torremejia décevante, c’est vraiment pas beau. Les auberges de pèlerin sont fermées. Heureusement il y a l’hostal qui offre des chambres individuelles.

La fin de parcours a été un peu éprouvante, surtout le km supplémentaire pour faire le tour des auberges fermées ?. Promis je vais réduire un peu les distances.

Nov 172019
 

Étape agricole, au milieu des cochons et des vaches. Festival de la barrière à ouvrir et refermer derrière soi.

Quasiment pas de route. Juste la nature. Par contre une bruine/légère pluie tout le long.

Même l’entrée vers Monesterio, coincé entre l’autoroute et la nationale arrive à être agréable.

Début de douleur devant le tibia droit, semblable à celle qui avait pourri mon dernier camino. 20 minutes de pause café et tout rentre dans l’ordre.

L’auberge prévue était fermée, tourné un peu dans le village pour trouver l’auberge municipale où j’ai une chambre pour moi tout seul.

Nov 152019
 

Départ à 8h15 de l’hôtel Simon

La sortie de Séville n’est pas très jolie.

Changement après Santiponce. Long chemin rectiligne champêtre.

Après Guillena, paysage méditerranéen, une quinzaine de km au milieu de nulle part.

Comme prévu, l’auberge municipale est fermée, mais il y a d’autres options. J’essaie une première casa rural, mais personne ne répond. Finalement je vais à la casa Salvadora. Très bon accueil, très propre.

C’est là que je rencontre les premiers pèlerins du chemin. Eux ont fait l’étape de Guillena.

Negreira – Santiago – jour 22 – 22km

 Posted by at 14 h 01 min  Chemin de Compostelle, Espagne, Rando  Comments Off on Negreira – Santiago – jour 22 – 22km
Jun 082018
 

Dernier jour. Matin tranquille, Sara m’a gentiment laissé un café à réchauffer. 

La douleur au tibia n’a pas disparue mais reste supportable. Les montées vont bien, les descentes plus lentes.

Le soleil est de retour, je suis joyeux.

À l’approche de Santiago.

Je croise pas mal de pèlerins. La plupart reviendront en bus.

La pluie ne commence qu’une fois arrivé à l’auberge.
Stats : total avec sac et gps : 545km, 20j de marche, moyenne 27,3km par jour.

0 ampoules.

4,5 jours de pluie et seulement sur l’épilogue.

Olveiroa – Negreira – jour 21 – 35km

 Posted by at 14 h 28 min  Chemin de Compostelle, Espagne, Rando  Comments Off on Olveiroa – Negreira – jour 21 – 35km
Jun 072018
 

Étape difficile sous la pluie, beaucoup de bords de route et douleur devant le tibia droit. J’avais déjà fait ce tronçon en sens inverse en direction de Muxia.

Bonheur de retrouver Sara de l’auberge. Elle me met dans une chambre tout seul.

Demain, dernier jour de marche.

Fistera – Olveiroa – jour 20 – 33km

 Posted by at 14 h 34 min  Chemin de Compostelle, Espagne, Rando  Comments Off on Fistera – Olveiroa – jour 20 – 33km
Jun 062018
 

Lever assez tôt et départ vers 7h30. C’est encore tout brumeux alors je décide d’initier le retour, je ne pense pas que je pourrai voir le cap dégagé et le coucher de soleil.

Une bruine mouillante presque tout le chemin. Tous les pèlerins croisés sont en tenue de pluie, en train de transpirer. Je garde le tee shirt et reste humide sans être mouillé.

Beaucoup de montée. Je fais l’épicerie à Cee, alors je marche avec un sac lourd. Douleur devant le tibia droit.

Arrivé à l’auberge municipale de Olveiroa. Je savoure ce que j’ai si durement transporté.

Lires – Fistera – jour 19 – 15+7km

 Posted by at 11 h 10 min  Chemin de Compostelle, Espagne, Rando  Comments Off on Lires – Fistera – jour 19 – 15+7km
Jun 062018
 

Encore de la pluie pour cette étape.

L’auberge municipale de Fistera n’est pas vraiment formidable.

Marche jusqu’au cap Finistère perdu dans les nuages, on ne voit hélas pas grand chose. 

Km0

Jun 042018
 

L’auberge Bela Muxia était vraiment bien. Réveil avec de la pluie. Je vais à l’épicerie à 9h faire mes achats de fruits et conserve de poisson et poulpe habituels.

Première journée avec de la grosse pluie, presque durant toute l’étape. J’ai le temps et ayant anticipé la pluie j’avais décidé d’arrêter à Lires,  à mi chemin de Finistère.

Arrivé à l’auberge, le soleil pointe d’un nez. Après une bonne sieste, je fais un tour à la plage.

Dumbria – Muxia – jour 17 – 23km

 Posted by at 2 h 00 min  Chemin de Compostelle, Espagne, Rando  Comments Off on Dumbria – Muxia – jour 17 – 23km
Jun 042018
 

Étape facile. Presque le dernier à sortir de l’auberge comme d’habitude. Départ un peu difficile. La fatigue de la veille se fait sentir et mon tendon gauche aussi. Premier café après 6.5 km et quelques étirements, et plus de problème de tendon, ni de fatigue.

La pluie arrive et je dois sortir le poncho. Je croise la camionnette d’une boulangerie et achète un pain au chocolat parce que c’est dimanche. La boulangère parle français, elle a déjà travaillé en Suisse.
Pas longtemps après, on aperçoit la mer.

Negreira – Dumbria – jour 16 – 45km

 Posted by at 13 h 50 min  Chemin de Compostelle, Espagne, Rando  Comments Off on Negreira – Dumbria – jour 16 – 45km
Jun 022018
 

Après une excellente nuit dans l’excellente auberge Anjana. Départ tranquille. Le sac était plein de provisions car pas d’épicerie prévue sur le parcours. 

Beaucoup de cyclistes qui passent en frôlant.

L’auberge que j’avais en vue affichait complet à cause des réservations. J’ai donc marché 8km de plus pour atteindre l’excellente auberge municipale de Dumbria.

Santiago – Negreira – jour 15 – 22km

 Posted by at 11 h 10 min  Chemin de Compostelle, Espagne, Rando  Comments Off on Santiago – Negreira – jour 15 – 22km
Jun 012018
 

Passage par la praza de obratorio et départ officiel du camino para Muxia y Fisterra.

Étape plus tranquille, petite montée quand même. On croise des pèlerins qui reviennent à Santiago, comme ce que je prévois faire.

Aucune douleur, je suis content, tout va bien.

On passe par un magnifique pont romain.

O Pedrouzo – Santiago – jour 14 – 21 km

 Posted by at 14 h 23 min  Chemin de Compostelle, Espagne, Rando  Comments Off on O Pedrouzo – Santiago – jour 14 – 21 km
May 312018
 

Nuit pas si réparatrice à cause de voisins bruyants tard le soir et dès 5h30. 

Étape courte, déjà parcourue en 2010.

Il y a beaucoup de monde sur le chemin.

Hâte de me reposer, je ne suis pas blessé, mais je ressens encore la fatigue de la veille. Accueil de merde au seminario menor, mais j’ai une chambre individuelle pour 17 euros, bonne sieste.

Je croise quelques têtes connues, notamment le groupe de mamies mexicaines, on est bien contents de se revoir.

As Seixas – O Pedrouzo – jour 13 – 49km

 Posted by at 13 h 26 min  Chemin de Compostelle, Espagne, Rando  Comments Off on As Seixas – O Pedrouzo – jour 13 – 49km
May 302018
 

L’ibuprofène de la veille a dû faire des miracles, aucune douleur, c’est l’état de grâce. Il me reste une quinzaine de km sur le primitivo avant de rejoindre l’autoroute à pèlerins. Bruine un peu mouillante, mais pas assez pour sortir le poncho.

Après Melide, on est moins seul. Il y a facilement 5 turigrinos pour 1 pèlerin. On les reconnaît à leur petit sac, la coiffure impeccable et la sempiternelle coquille st Jacques. À l’origine, cette coquille on la ramenait de Compostelle, on ne l’y apportait pas.

Les 39 premiers km se sont bien déroulés, à bonne vitesse. J’ai un peu plus souffert pour les 10 derniers. Légère douleur au tendon d’Achille droit. Un peu d’arnica et un ibuprofène, on verra demain ce que ça donne. Seulement 20km au programme.